Étiqueté : 

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • AvatarChantal Ratier
    Participant
    Nombre d'articles : 2

    Bonjour,

    Dans la formation vous indiquez que le modificateur U peut être utilisé “…. “ou l’intégrité de son organisme” et entrainant la mobilisation rapide des ressources humaines et matérielles. “.

    Nous sommes à proximité d’un service d’urgence d’une clinique. Nous avons un nombre important de patients qui arrivent de ces urgences. Le modificateur U peut il être utilisé pour toutes les radios/écho/scanners demandés par ce service (dans la limite de l’arrivée du patient 6 heures maximum) ou doit on appliquer le modif U uniquement pour les examens radio/scanners des patients en urgence vitale ?
    Par exemple, une radio du poignet est elle concernée ? un scanner abdo-pelv pour suspicion de colique néphrétique ou de sigmoïdite ?

    Cordialement.

    • Ce sujet a été modifié il y a 3 années et 3 mois par ModérateurModérateur. Raison : Formulation
    ModérateurModérateur
    Modérateur
    Nombre d'articles : 50

    Bonjour Madame Ratier,

    Merci pour votre question. Notre expert effectue son analyse et vous répondre prochainement.

    Cordialement
    L’équipe Forcomed

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 année par AvatarKikoom.
    ModérateurModérateur
    Modérateur
    Nombre d'articles : 50

    Madame Ratier,

    Je vous prie de trouver ci-dessous transcription de la réponse de notre expert.

    Bonjour,

    Parmi les conditions d’utilisation du modificateur U, il faut qu’il y ait une affection ou la suspicion d’une affection mettant en jeu la vie du patient ou son intégrité physique.  C’est au médecin de l’apprécier. Il est peu probable que tous les patients passant par le service urgence de l’établissement soient tous en urgence vitale ou que leur intégrité physique soit menacée.

    C’est donc à apprécier au cas par cas.

    Wilfrid VINCENT

     

    Ci-dessous le texte complet du modificateur urgence.

    Réalisation d’un acte non prévu 8 heures auparavant, entre 20 heures et 08 heures, le dimanche ou un jour férié, et de 8 heures à 20 heures pour la réalisation d’un acte dans un délai maximum de 6 heures après l’admission du patient dans un établissement mentionné au d de l’article L. 162-22-6 du code de la sécurité sociale pour une affection ou la suspicion d’une affection mettant en jeu la vie du patient ou l’intégrité de son organisme et entraînant la mobilisation rapide des ressources humaines et matérielles.

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 3 mois par ModérateurModérateur.
3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.